Insonorisation/atténuation

Dans le cas de l’insonorisation, également appelée « insonorisation de la construction » ou « amortis­se­ment des vibrations », l’objectif principal est de réduire ou d’amortir les bruits aériens « rayonnés » à la source d’émission. Si, par exemple, l’on fait vibrer un gong avec un marteau, le son que nous percevons est en réalité le son aérien rayonné. Les vibrations de surface d’un matériau n’émettent pas seulement des bruits aériens. Le son se propage également dans le matériau/corps lui-même.

L’insonorisation s’applique dans les cas suivants :

  • Constructions en tôle profilée (intérieur + extérieur)

  • Enveloppes en plastique

  • Enveloppes de machines

  • Systèmes de ventilation

  • Châssis de véhicule (constructions de sol)

Facteur de déperdition

Le facteur de déperdition est une quantité sans dimension qui indique la vitesse à laquelle le matériau soumis à des vibrations mécaniques « s’immobilise » à nouveau. Plus ce facteur est élevé, plus la propagation acoustique est faible et meilleure est l’atténuation.

Remarques

Les constructions à parois fines requièrent un revêtement insonorisant

Le matériau d’amortissement est généralement appliqué en double épaisseur de tôle